Accueil du siteRéalisationsParties de navires
Panneaux de chalut.
Echelle 1/10ème.
vendredi 28 décembre 2007

popularité : 44%

Panneaux de chalut.

Texte et réalisation Philippe MADIOT.

Construction :

Dans une planche de poirier, ont été débitées des lattes en épaisseur 5mm, 20mm de largeur, 150mm de longueur. Elles sont assemblées entre elles de manière à former un panneau. Le bois est ensuite teinté avec un produit à base d’alcool, de couleur sombre(noyer), très dilué, en plusieurs couches de façon à pénétrer le bois en profondeur.

Dans une tôle d’aluminium épaisseur 1mm, des bandes de 15mm de largeur sont découpées, puis collées sur le panneau à la colle deux composants, en évitant absolument les bavures, qui formeraient une tache indélébile sur le bois. Lorsque le montage est sec, différents trous sont percés, pour recevoir des boulons fabriqués à partir de profils hexagonaux en laiton.

Les branchons sont réalisés en fil laiton 2.5mm, puis soudés. Sur l’autre face du panneau, deux pantoires réalisées en laiton 1mm , boulonnées, reçoivent des manilles lires. Une semelle en alu épaisseur 2mm est rivée sur le devant du panneau. L’arrière du panneau quand à lui est en alu épaisseur 3mm.

Vieillissement :

Le vieillissement du panneau commence par des rayures et des crevasses sur le bois. Pour les réaliser, j’ai dû confectionner un « outil à rayer », à partir d’une râpe à bois, que j’ai forgée en la chauffant au chalumeau, de manière à obtenir une petite surface courbe. L’outil est passé en faisant attention à ne pas arracher les bandes d’alu. A noter que ces bandes d’alu sont rayées suivant le même principe. Vient ensuite la rouille, obtenue grâce à diverses qualités d’acier trempées dans différents bains( eau, eau salée, acides…) de manière à obtenir plusieurs teintes . Ces différentes couleurs(9 au total) sont ensuite mélangées chacune à part, avec un vernis très dilué(70% environ). Ce mélange est appliqué en plusieurs couches successives, lustré après chaque application à l’aide une brosse métallique. L’opération est répétée une vingtaine de fois, pour arriver à au résultat escompté. Lorsque l’effet souhaité est obtenu, une pulvérisation de vernis mat est appliqué à l’aérographe pour fixer le tout.

 
Articles de cette rubrique
  1. Treuils de chalut.
    27 décembre 2007

  2. Grue de débarquement.
    27 décembre 2007

  3. Hélice à pas variable.
    28 décembre 2007

  4. Panneaux de chalut.
    28 décembre 2007

  5. Chappe
    28 décembre 2007

  6. Tuyère & safran.
    28 décembre 2007

  7. Panneaux de cales
    28 décembre 2007

  8. Siège .
    28 décembre 2007

  9. Encadrements de hublots.
    28 décembre 2007

  10. Manilles
    28 décembre 2007

  11. Echelle & Crinoline.
    28 décembre 2007

  12. Ancres
    28 décembre 2007

  13. Panneaux de chalut acier.
    3 avril 2010