Accueil du siteDocumentationsDétails
Brèves
Nouveau !
samedi 12 avril

Le site du chantier naval du Quennetier adopte une nouvelle page d’accueil qui ouvre un nouvel espace consacré à la présentation de maquettes statiques. A découvrir ICI !

Le lien qui vous conduit à la nouvelle page d’accueil : Chantier naval du Quennetier !

 
Mats de feux : équipements & signalisations.
samedi 2 mai 2009

popularité : 58%

Le mat de feu.

Le mat de feu positionné généralement sur le toit de la passerelle d’un bateau de pêche (comme sur les autres navires), est un élément multi usage. Outre le fait qu’il héberge les feux de navigation réglementaires, son rôle est également de pouvoir servir de support aux radars, aux antennes en tout genre, aux projecteurs et aux éléments de navigation. Leurs architectures sont souvent la signature du chantier naval. Certains sont basiques, et composés d’un tube en acier sur lequel sont rapportés des supports. D’autres ont des formes recherchées, parfois tortueuses, avec des supports en harmonie avec l’ensemble.






















Les fanaux.

Les fanaux sont des boites d’éclairages étanches de couleurs différentes en fonction de leurs positions sur le bateau et qui renferment une ampoule blanche. La lumière produite rayonne grâce à une lentille en verre moulée de couleur blanche, rouge, ou verte (sur les bateaux de pêche). Les fanaux sont de différentes formes, et diffusent leurs lumières sur des angles bien définis suivant leurs positions sur le bateau. Voir le schéma.



















Tous les bateaux de pêche n’ont pas la même signalisation nocturne : Sur le mat de feux d’un bateau de pêche qui utilise des engins de capture remorqués, comme les chaluts de fonds, chalut pélagiques, ou dragues, les fanaux sont disposés comme suit du haut vers le bas, lorsque l’on regarde le bateau de la poupe, vers la proue :

- Coté droit : 1 feu rouge VTH [1], coté gauche 1 feu vert VTH. Au milieu du mat : 1 feu blanc éclairant vers l’avant secteur à 225°.
- Coté droit : 1 feu rouge VTH, coté gauche 1 feu blanc VTH.













Sur les bateaux de pêche utilisant des engins dormants ou non remorqués, comme les fileyeurs, ligneurs, bolincheurs, seneurs, caseyeurs, à la place d’un feu vert VTH, on trouve un feu rouge VTH.













Les bateaux de pêche respectent des signaux différents, selon l’action qu’ils sont en train de réaliser :

- En route, seuls les feux de navigation sont allumés.

- Le chalutier mettant son matériel à l’eau abhorre les feux vert VTH, blanc VTH et les deux feux rouges.

- Lorsque le chalutier est en pêche, le feu vert VTH et blanc VTH sont allumés.

- Le chalutier virant son chalut montre les feux vert VTH, blanc VTH et les deux feux rouges.

Lorsque deux chalutiers pêchent en bœuf, outre leurs éclairages réglementaires, ils doivent pointer un projecteur sur leurs matériels lorsqu’il est à l’eau.

Les bateaux autres que les chalutiers montrent les mêmes séquences d’allumage de feux, avec en plus un gyrophare orange allumé pendant les manœuvres, de jour comme de nuit. De jour, l’identification des bateaux de pêche se fait grâce à deux cônes renversés, disposés aussi visiblement possible, soit dans la mature, sur le portique, ou tendu entre les deux et ce quelque soit le métier pratiqué.














Les antennes.

Les antennes sur un bateau de pêche moderne sont d’utilisations et de formes très variées. Les plus fréquemment rencontrées sont :
- Les Antennes de communication radio et téléphone fax (BLU, VHF, ou satellite).
- Les antennes de positionnement et Gonio ( GPS, GALILEO...)
- Les antennes de télévision (surtout présentent sur les bateaux qui pratiquent la pêche côtière)












Les radars.

Les radars de navigation rencontrées sur les bateaux de pêche ont une antenne de balayage soit visible, ou soit dissimulée sous un radôme.



















Projecteurs.

Les bateaux de pêche ont un projecteur de recherche (appelé "fouilleur") positionné soit dans la mature, ou sur le toit de la passerelle, et dont l’orientation est commandée depuis la passerelle. Parfois un ou plusieurs projecteurs servant à éclairer le pont sont montés dans la mature.




 
Articles de cette rubrique
  1. Panneaux de chalut.
    29 décembre 2007

  2. Grues & moyens de manutention
    3 janvier 2008

  3. Treuils de chalutiers.
    3 janvier 2008

  4. Propulsions & gouvernails
    10 mai 2008

  5. Dans les passerelles.
    31 août 2008

  6. Caisses à poissons.
    2 mai 2009

  7. Mats de feux : équipements & signalisations.
    2 mai 2009