Accueil du siteRéalisationsDivers
Casiers à crustacés
samedi 10 janvier 2009

popularité : 20%

Construction de casiers à homards.

Textes, photos et réalisation : Alain MORLAT.





Ces quelques lignes de commentaires n’ont pour seule vocation que d’illustrer les photos, quasi-suffisantes en elle mêmes pour comprendre comment construire une reproduction de casier à crustacés. Ces casiers sont de génération « intermédiaire », c’est à dire chronologiquement entre les casiers d’antan, intégralement en bois, et aujourd’hui disparus, et les casiers modernes, privilégiant les matières plastiques.









Les casiers des photos sont à l’échelle du 1/10.





* Réalisation de l’armature :

Réalisée en tubes d’aluminium de 2mm de diamètre. Découpe de petits tronçons, définissant le cadre de fond, les arceaux et différentes entretoises. Pour assurer la bonne jonction des multiples tubes ainsi découpés, les extrémités sont creusées avec une micro lime ronde. Le contact est ainsi complet. L’assemblage est assuré par une colle cyanoacrylate.









* Fond du casier :

Réalisé en contreplaqué, percé régulièrement de trous. Rien de particulier pour la réalisation. Peinture noire ou sombre.





* Peinture de l’armature :

Il faut avant de continuer, réaliser une partie du travail de peinture. En effet, après la pose du « grillage », l’intérieur du casier ne sera plus accessible, La couleur bleue est inspirée de casiers observés à Quiberon.








* Grillage :

Le « grillage » est en fait un petit filet plastique, servant au conditionnement des oignons, ou échalotes en grandes surfaces. L’assemblage se fait toujours à l’aide de colle cyanoacrylate. Collage à une extrémité d’abord, puis tension régulière et collage de l’autre bord, avec maintien à l’aide de ruban adhésif.

Peinture du filet : attention à ne pas peindre « épais », pour ne pas empâter le grillage. Araser les extrémités, après séchage.





* Couture :

Pour simuler l’assemblage du grillage, sur les casiers réels, un petit fil de coton est passé autour des montants principaux. La photo éclaire mieux qu’un long discours.








* Renforts :

Renforts de montants : les tubes en aluminium sont doublés à l’extérieur par des demi-ronds en rotin. Le rotin présente de fines lignes longitudinales d’aspect intéressant.









* Finition :

Peinture noire des parties en rotin. Insertion de l’ouverture : joint de plomberie en caoutchouc, avec un cône en bristol. Couture autour de l’ouverture, toujours avec un petit fil de coton. Collage de la plaque de base, avec éventuellement 1 ou 2 graviers (lest du casier).








Enfin, un vieillissement est simulé avec des traces de peinture blanche, ou grise, (très diluée), distribuées de façon irrégulière sur les montants et le grillage.










Bonne construction !

 
Articles de cette rubrique
  1. Cale à poncer.
    8 novembre 2007

  2. Essuie glace.
    8 novembre 2007

  3. Accessoires.
    28 décembre 2007

  4. Vitrage.
    28 décembre 2007

  5. Machine à brochetter.
    28 décembre 2007

  6. Trusquin
    15 mars 2008

  7. Cintreuse-rouleuse.
    24 mai 2008

  8. Caisses à poissons
    11 octobre 2008

  9. Casiers à crustacés
    10 janvier 2009