Accueil du siteRéalisationsDivers
Essuie glace.
jeudi 8 novembre 2007

popularité : 37%

Essuie Glace fonctionnel

Texte et réalisation Philippe MADIOT.

Un essuie-glace sur un chalutier, non pas pour la pluie, encore que…, mais plutôt pour le gros temps. Et dieu sait que sur certains plans d’eau bien ventés, à l’échelle de nos maquettes, les vaguelettes ont tendance à transformer un étang ridé en 40 ème rugissant, voir en 50 ème hurlant…

Cet essuie-glace fonctionnel est là pour le décor, il n’essuiera pas à proprement parler la vitre, mais donne une animation supplémentaire.

Sur un chalutier, et le Vivaldi ne déroge pas à cette règle, l’essuie-glace est généralement monté sur la vitre qui se trouve face au fauteuil du patron.

Sur la maquette, il est en laiton, mû par un micro moteur réducté 60 tours minutes. Les branches, car c’est un essuie-glace double branches, sont en carré laiton de 2 X 2 mm et 3 X 3 mm mis en forme, sur lesquels sont soudés des ronds laiton 1.5 mm. Un méplat est usiné à chaque extrémité, et percé à 0.8 mm, pour insérer les pièces qui tiendront le support de raclette. A l’autre extrémité, des perçage diamètre 1.5 mm sur 1.2mm de profondeur, font office d’axe, et traversent la tôle de la passerelle, pour être montées sur le mécanisme intérieur.

Le mécanisme intérieur, lui, est composé de pièces laiton, qui transforment le mouvement circulaire du moteur, en une translation, puis un mouvement de va et vient. L’axe va et vient est immobilisé par une pièce laiton qui vient se serrer via une vis, qui vient prendre place dans un taraudage M1.




 
Articles de cette rubrique
  1. Cale à poncer.
    8 novembre 2007

  2. Essuie glace.
    8 novembre 2007

  3. Accessoires.
    28 décembre 2007

  4. Vitrage.
    28 décembre 2007

  5. Machine à brochetter.
    28 décembre 2007

  6. Trusquin
    15 mars 2008

  7. Cintreuse-rouleuse.
    24 mai 2008

  8. Caisses à poissons
    11 octobre 2008

  9. Casiers à crustacés
    10 janvier 2009